Menu

Historique

2003 : création du Groupement d’Intérêt Economique des SEM de Franche-Comté (GIE SEMFC) pour réaliser la mission de maintenance des 64 lycées régionaux

Les membres fondateurs sont les trois sociétés d’économie mixte franc-comtoises d’aménagement et de construction membres du réseau SCET : la société d’équipement et du département du Doubs (sedD), la société comtoise d’aménagement et de développement (SOCAD) compétente sur le Jura et la Haute-Saône, et la société d’équipement du Territoire de Belfort (SODEB)

2005 : Soucieuses de répondre avec professionnalisme et réactivité aux préoccupations en matière de développement durable, les trois SEM décident d’intégrer aux activités du GIE un service environnement, en appui spécialisé aux 80 collaborateurs de ses membres.

2010 : Les six sociétés d'économie mixte (SEM) et sociétés publiques locales d’aménagement (SPLA) de la Métropole Rhin-Rhône se fédèrent au sein d’un nouveau GIE : le GIE Rhin-Rhône Aménagement. Ce sont : la SEMAAD et la SPLAAD (Dijon), la sedD (Doubs), la SOCAD (Haute-Saône et Jura), la SODEB (Territoire de Belfort) et la SERM (Mulhouse).

2013 : TERRITOIRE25, SPL du département du Doubs, rejoint le GIE SEMFC dès sa création. En même temps, la SERM68, EPL de l’agglomération Mulhousienne, rejoint le GIE SEMFC, qui prend une envergure extra-régionale.

Septembre 2014 : les EPL de l'ex-métropole Rhin-Rhône décident d’unir leurs deux GIE et de transférer les activités environnementales du GIE SEMFC au sein du GIE RRA, qui change de nom et devient le GIE NOVEA. La Nouvelle forme de l’Expertise de l’Aménagement et de la construction.

Octobre 2015 : La SERM68 change de nom et devia CITIVIA-SPL.

2016 : La société CITIVIA-SEM, soeur de CITIVIA-SPL, rejoint le GIE NOVEA. La SEMAAD (Dijon) devient totalement privée et change de nom (Société Est Métropoles).

L’objectif reste clair : offrir à chacun de ses membres un accès direct à une expertise de premier ordre sur des thématiques spécialisées essentielles aux métiers des EPL (environnement, énergie, foncier) tout en facilitant la mutualisation des actions, des connaissances et des expériences au sein du réseau métropolitain.